L'accessibilité

L'accès à l'information est un besoin fondamental que les nouvelles technologies contribuent significativement à simplifier.

Jamais en effet l'homme n'a été confronté à une telle profusion d'informations disponibles, changeantes, partageables, aux conséquences immédiates. Pour autant, l'accès à ces informations est loin d'être simple pour tout le monde ou dans tous les contextes.
Que les difficultés d'accès à ces informations soient dues à un handicap (temporaire ou permanent), ou à une situation de surcharge (en mobilité par exemple), des solutions palliatives peuvent généralement être mises en œuvre. La parole constitue un moyen privilégié d'accès à l'information, particulièrement adéquat à nombre de situations et de personnes : malvoyants, personnes à mobilité réduite, personnes âgées, populations illettrées peuvent tous bénéficier de l'usage de la synthèse vocale. 

Par son innovation constante, Voxygen se donne pour objectif d'offrir l'accès à l'information aux exclus de la société numérique (les malvoyants, les illettrés), en rendant vocale la navigation sur mobile ou encore en permettant de verbaliser dans sa propre langue tout type de contenu internet.

Voxygen s’implique également pour améliorer l'autonomie de personnes âgées et soulager leur entourage en jouant le rôle d'interface privilégiée permettant de rappeler des rendez-vous ou des prises de médicaments à des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Ou tout simplement agrémenter le quotidien de personnes seules dans un habitat où un majordome, un robot doté de synthèse vocale devient un véritable compagnon.

Voxygen vise enfin à développer le moyen de communication privilégié et personnalisé pour des individus dont les capacités de communication sont drastiquement réduites (perte de l'usage de la parole, troubles moteurs sévères, …). Nos premières réalisations dans ce domaine sont éloquentes. Après avoir procédé à l’enregistrement du patient alors que ses facultés vocales sont indemnes, il devient possible de recréer la voix du patient, de l’intégrer dans tout type de dispositif (PC, tablette, mobile …) et de l’agrémenter d’interfaces de saisie adaptées qu’elles soient à base de prédicteurs, de pictogrammes voire de dispositif de type mono-contacteur dans le cas de troubles moteurs sévères.